Autour de la marionnette numérique

Le Tas de Sable - Ches Panses Vertes


Le porteur du projet

Lieu-compagnie de création, de recherches artistiques et culturelles autour des Arts de la marionnette et des écritures contemporaines, la structure développe ses projets en quatre grands axes : la production, le compagnonnage, la programmation et la transmission, au service des artistes et des publics. Un cinquième axe traverse les quatre premiers : la recherche. Le Tas de Sable – Ches Panses Vertes cherche toujours à repousser les limites, encourager les innovations et favoriser la réflexion.

Pour en savoir plus :

http://letasdesable-cpv.org/

http://letasdesable-cpv.org/creation/ches-panses-vertes/une-tache-sur-laile-du-papillon/

http://blog.waide-somme.fr/?p=861

Descriptif de l’activité

La prochaine création de la compagnie Ches Panses Vertes, Une tache sur l’aile du papillon s’inscrit dans le projet Objets : Guerres et Paix et sera présenté au public en novembre 2017. Il s’agit d’une création transmédia issue des interactions entre les arts de la scène, les arts numériques et la bande dessinée documentaire. Le processus de création du spectacle est donc l’occasion d’expérimentations en vue de la création d’une marionnette numérique. L’activité proposée vise à permettre au public de s’initier à la manipulation de cette marionnette numérique, d’abord en amont des journées Connexions par le biais d’ateliers, puis par une expérimentation finale lors des journées Connexions.

Synopsis du spectacle
Dans une chambre d’hôpital, un enfant psychotique entretient une relation amicale avec son hallucination, un soldat de la guerre 14/18. Un médecin tente de cerner son problème. Soudain, le bâtiment s’effondre et l’accès à la chambre de l’enfant est bloqué. Une infirmière, le médecin et l’enfant sont contraints de passer quelque temps ensemble, coincés dans cette chambre, jusqu’à l’arrivée des secours…
La marionnette numérique ?
Impulsée par la dynamique du Portail des Arts de la marionnette, la compagnie Ches Panses Vertes souhaite intégrer dans le jeu des éléments numérisés. Cette recherche sera le fruit de la collaboration de deux ans entre la compagnie Ches Panses Vertes, l’école de 3D Waide Somme et le laboratoire MIS de l’Université de Picardie Jules Verne.
Le soldat est un être changeant, mais bien réel pour l’enfant psychotique. Il s’agira donc de créer une forme changeante, une réalité mouvante, tangible et manipulable par les comédiens marionnettistes, à partir des objets numériques 3D : la marionnette numérique.
Le projet vise à rendre possible la manipulation d’un objet 3D numérique de façon physique. Pour ce faire, il consiste en la création d’une marionnette numérique composée :

– d’un prototype de marionnette- écran, marionnette support de projection et objet de manipulation, qui servira à contrôler l’image 3D numérique

– d’un objet 3D numérique,

– d’un dispositif permettant de capter les mouvements (dans les 3 dimensions) de la marionnette-écran afin de projeter sur celle-ci l’image adaptée issue de l’objet 3D numérique synchronisée aux mouvements de la marionnette-écran.

Reportages sur la marionnette numérique :

http://www.arte.tv/magazine/futuremag/fr/et-la-marionnette-numerique-fut-futuremag

http://webtv.picardie.fr/video7152